Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Nouveau Manoir

MP




Je n'ai aucun vrai cadeau à t'offrir.
Je n'ai pas non plus la moindre légitimité d'exprimer mes pensées, mais je me plais à croire que
 tu les connais assez pour que je puisse me permettre de faire l'impasse sur une série de phrases
 qui n'auraient aucune espèce d'utilité.

Si certaines choses sont destinées à ne jamais changer, beaucoup d'autres en revanche doivent s'adapter.
Parmi ces dernières, je compte le moyen d'exprimer les inamovibles premières et la façon de leur tenir tête.
Par conséquent, si le fond ne change en rien, je m'applique donc, pour toi, à alléger la forme.

Ceci étant dit, je ne vais tout de même pas me priver de célébrer ce jour comme il se doit!
Donc:


 
Joyeux anniversaire, Claire.



Tu vas te dire que, décidément, je ne fais rien dans la simplicité et tu auras en quelque sorte raison.
Nous nous serions contentées d'un 'Joyeux Anniversaire' par texto et en aurions toutes deux
 conclu que la concision a ses charmes.
Mais je pense ce que je fais, fais ce que je pense et commence depuis peu à le vocaliser.
 Malheureusement, pensées, actes et paroles sont des choses auxquelles j'accorde
beaucoup de soin et d'application.
Tu auras ainsi remarqué ma tendance à toujours me justifier de tout:
c'est une maladie d'esprit prudent.
Ma prudence devrait m'encourager à craindre le 'trop',
mais c'est de toute éternité le 'pas assez' dont je suis le plus effrayée.


Alors oui, j'en fais trop et je te souhaite un Joyeux Anniversaire plein de
 sentimentalisme-sous-jascent-qui-s'en-défend.
Tant pis! Puisses-tu me passer cet abus.

Venons-en enfin au fait: prends toutes les banalités d'usage et
voeux de bonheur pour cette nouvelle année qui commence et qui sera tienne.

elle ne sera pas seule à être tienne,


(avant de partir, clique ici)



Sophie