Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Nouveau Manoir

.digging.

30 Août 2009 , Rédigé par ISobel Publié dans #Plumeries


Un seau pour tout collier.
Lourd comme le mercure
Il se creuse une place en pesant tant qu'il peut
Sur le puits de ces os.
Mais la source est tarie:
La corde ira profond, le seau cherchera loin.
Les laves abyssales,
Les dieux fossilisés,
Le berceau de la Terre éventré. Dans le sein
Le limon est stérile
La crevasse est sans fond.
N'y cherchez rien de bon, les richesses d'alors
Ont pris d'autres chemins,
Ont déserté le corps,
Machinerie pensante et jamais ressentante.
Un peu de pur par-ci
Un peu de doux par-là
Le pur s'est fait eau claire et le doux, mélodie
Ce corps est flûte en fer,
Canal d'irrigation.
Le seau peut bien creuser au bout de son collier
Plus d'eau, ni air, ni rien!
Plus de coeur au final!
Le coeur n'est qu'unité: celui-ci est fractal,
Alors l'exthoracier
C'est s'en remettre au Temps
Qui seul panse la plaie qui déchire l'amant.

Commenter cet article