Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Nouveau Manoir

Queen of Aces

17 Janvier 2008 , Rédigé par ISobel Publié dans #Plumeries

IMG0jb04.jpg

Sur les Champs Elysées, des héros ont fondu
En oubli et en larme, en marbres et en membres
Les arbres alentours, perlés de gouttes d'ambre
Ont noyé leurs légendes sous des airs fourbus
Que des bardes chantaient sans trop savoir pourquoi.


Subtile et nuancée, l'ombre qui naît des ors
Applique sur le bas relief de mes pensées
Un halo de douceur, un reflet mordoré.
L'hiver a beau rager et tempêter dehors
C'est toujours un automne que je porte en moi.



Quand enfin je m'extrais du sommeil sirupeux
Dans lequel ses carmins me plongent si souvent,
Ce n'est que pour planter mes deux ongles d'or blanc
Dans le beau souvenir du corps aimé, fuyant,

Imprimé dans mes chairs en une seule fois...



L'automne, langoureux comme un triste tango
Anesthésie mes heures. Pour me les voler
Il m'allonge en son lac de résines cuivrées,

Il s'amuse et me tord dans d'absurdes étaux
Pourquoi me veut-il donc suspendue à ton bras!



L'automne m'aime ainsi, l'hiver ne le nie pas
Le printemps et l'été n'y pourront rien changer:

Car même si ses ors saupoudrent mes pensées
C'est mon corps tout entier qui se languit de toi...


IMG03hf3.jpg


ISobel
y.

Commenter cet article