Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Nouveau Manoir

Vôtre: Nota Bene

16 Novembre 2007 , Rédigé par ISobel Publié dans #Plumeries

doigts.jpg


C'est un vent né d'hier, arrachant les pinèdes,
Un torrent que vomit le glacier réchauffé,
Un incendie léchant de ses jets indomptés
Les carrières d'argiles et l'acier de Tolède.

 
Ne la retenez pas: les chaînes la délient
Les entraves la poussent et le plomb la propulse
Parmi les vices humains, le seul qui la révulse
Est la résignation d'un corps encore en vie.

 
Elle est la Valkyrie aux faux reflets de nonne
La païenne guindée, la sage vagabonde
La robuste guerrière, aussi molle que l'onde
Et son bras est celui qui ceint et qui détonne.

 
Son corps est habité, ses songes la remplissent
Faite plume, sa dague s'ébroue en tous sens
Et par l'acier trempé des crocs de sa conscience
Eclate sur les gorges un récit en solstice:

 
Elle arpente le Jour et la Nuit la ramène
Aux âpres vérités d'un sommeil sans repos,
Douze heures de chimère at douze autres de peine.
A quoi sert d'être unique quand on est de trop?

 
La Valkyrie Vestale, oiseuse et accessoire
A pourtant trop de tout pour camper dans la tourbe.
Emplie d'air et de vie, armée d'une épée courbe,
Elle fendra les flots comme un félin Drakkar
Jusqu'au port confortable où quelqu'un (ou personne)
Attendra sa venue parmi les coquillages.

 
Qu'elle soit ranimée, ou meure sur la plage
Elle aura tout offert.

Heureuse qui se donne.

 
ISobel

Commenter cet article