Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Nouveau Manoir

Sous les Racines d'Yggdrasil

16 Novembre 2007 , Rédigé par ISobel Publié dans #Curiosités

runes7b.jpg

Le Dieu Odin, suspendu par les chevilles à l'Yggdrasil, l'Arbre du Monde, y aperçut les Runes, baignant dans les eaux qui en nourrissaient les racines.

 

Il s'en saisit et, chargé de ce nouveau savoir qu'il avait tant attendu, il s'évanouit. Lorsqu'il reprit ses esprits, il entreprit de les déchiffrer. Au fur et à mesure, il en acquit une connaissance si intime qu'il comprit qu'elles étaient porteuses de tout ce qui fut, qui est et qui sera, et que leur réalité n'était autre que celle du Verbe qui donnerait aux plus sages des mortels une connaissance du divin.

 

L'art de déchiffrer les Runes, ou Runemal, fut enseigné et patiqué dans les pays du Nord jusqu'à la fin du Moyen-Âge et si, aujourd'hui, la connaissance secrète du langage des dieux, faute d'enseignement druidique, n'est sans doute plus à la portée de personne, il demeure possible, pour certains amateurs éclairés, de leur arracher certaines vérités.

 

Je vous parle ici de l'aspect spirituel de la connaissance des Runes, mais elles sont également le témoignage des civilisations passées. L'alphabet qu'elles ont constitué pour les Goths et Vikings est nommé Futhark, mais présence en terres elfiques oblige, nous nous en tiendrons à une approche plus...légendaire.

 

Selon les anciennes croyances, les Runes ne tombent jamais au hasard et un oeil averti verra toujours dans leur disposition et leur morphologie quasi alphabétique un message indélébile. Faites sur des matériaux naturels, elles sont le lien qui relie le mortel à la Nature, Mère de toute chose. Elles sont vingt-cinq, mais deviennent significatives par tirages de trois à huit, alors considérées comme les Runes 'élues'.

Ce sont elles qu'il faut savoir trouver. Elles qui parlent là où la voix se tait.

 

Commenter cet article